Notre expérience de la location saisonnière : fin

DSC_1376

Notre location saisonnière fonctionnait bien partie 2 ici .Nous étions régulièrement plein. Nous avions des clientes fidèles qui revenaient et à chaque paiement, Garry et moi immortalisions la scène en prenant une photo « billets en main » ! 🙂
A chaque accueil, nous offrions du vin de la région aux touristes qui en étaient ravis.
De plus, nous étions très exigeants quand à la remise du logement propre. Effectivement, je me voyais mal nettoyer rapidement l’appartement entre deux visites.

De plus, nous ne prenions pas de frais de nettoyage et je n’avais aucune envie de nettoyer les WC après que tout un chacun y soit passé.

L’été se terminait et je devais reprendre mon travail. Nous avons donc décidé d’arrêter la location saisonnière. Oui chers lecteurs car gérer ne serait-ce qu’un appartement en location saisonnière est un travail à part entière. Ainsi, il est très difficile de le coupler avec une autre activité. J’en avertissais nos clients fidèles au fur et à mesure pour qu’ils prennent leurs dispositions.

Tout allait bien pour nous et on pensait, après calculs, avoir fait une bonne année et s’en sortir avec plus de 600 euros de bénéfices (la prix de la nuit n’était pas élevé) .

Cependant, c’était sans compter sur de jeunes ouvriers de la centrale à qui nous avons loué durant 3 mois!

Premièrement, nous avons loué à 2 personnes pour 3 mois, mais un jour j’ai du me rendre sur place et que vois-je ? un troisième individu s’y était installé. Ce monsieur a pris une douche qui a duré une éternité et ça m’avait énervé ! A la fin de la location, lors de l’état des lieux de sortie, le réfrigérateur ne se fermait plus correctement. Je n’ai pas laissé passer et ai gardé 100 euros sur la caution.

Néanmoins, notre plus grande surprise est arrivé vers octobre….On a reçu la facture de gaz et là: grand effroi et grand dégoût ! Nous avions 625 euros à payer en plus du prélèvement mensuel. Il s’agissait de notre bénéfice qui a servi à payer une facture.

Fort heureusement, nous ne dépensons pas notre argent et avons pu régler sans problème la somme demandée. Quand on est dans l’immobilier, il vaut mieux être économe car de mauvaises surprises arrivent sans crier gare.

Nous retenons donc 3 choses importantes :

  • Bien aménager son appartement dans le but de le rendre plus attractif
  • S’aligner sur les prix de ses concurrents car les touristes sont moins regardants sur les dépenses de chauffage et d’eau que chez eux
  • Ne pas hésiter à payer les sites de renommée internationale quand on sait que l’on fournit des prestations de qualité

C’est une expérience qui m’a beaucoup plu car j’ai rencontré des gens heureux (logiques puisqu’ils étaient en vacances) et toujours satisfaits du logement que nous proposions. La location saisonnière change réellement de la location longue durée et je recommencerais demain s’il le fallait :).

Et vous, lecteurs, faîtes-vous de la location saisonnière ? êtes-vous tenté d’en faire ? N’hésitez pas à nous répondre en commentant l’article 🙂

Après la pluie, le beau temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *