Comment Boxer un parking: montage des murs en rail et placoplatre

WP_20150924_013

Bonjour a tous!

Au delà de mon défi principal (le grenier à aménager), je possède une place de parking dans le sous sol d’une copropriété pour lequel j’ai fait les démarches nécessaires pour le transformer en box (j’aurais dit « le boxer », mais je souhaite éviter tous malentendus).

Démarches préalables effectuées: lettre recommandée au syndic de l’immeuble décrivant les travaux, sujet mis a l’ordre du jour de l’assemblée générale, vote le jour de cette assemblée et accord obtenu.

Cet article sera en deux parties ou la première décrit le montage des murs. Voila donc la place nue:

DSCF2389

Nous avons besoin en matériaux:

Une petite échelle – 4 rails – 15 montants – des vis placo – un niveau – des chevilles – du temps –  du courage (et deux bras deux jambes, musclées si possible).

Il est important de faire un traçage préalable avant de fixer le squelette de la structure, et d’assembler ensuite les éléments de la sorte:

un rail au sol, un montant qui s’emboîte perpendiculaire puis un rail au plafond.

WP_20150919_005

Les autres montants s’emboîtent avec un espacement de 60cm pour pouvoir y visser les plaques de plâtre qui serviront de mur

WP_20150919_017

La même chose est a faire de l’autre coté


        WP_20150919_018

 

jusqu’à l’obtention d’une ossature complète


 

Admirez l’alignement parfait des montants entre eux:

WP_20150920_003

 

WP_20150920_004

Là, la plus grosse partie du travail est faite.

Il ne reste plus qu’à visser les plaques de plâtre, découpés a une hauteur de 2.3m pour laisser passer l’air et la lumière (20cm retirés), et le tour est joué!

WP_20150924_004   WP_20150924_007

Et voila. Dans le prochain article, nous verrons la fixation de la porte d’entrée et la fin du plaquage.

N’hésitez pas à commenter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *